www.coetsens.com

Conseils RH à Marseille : Impacts du numérique sur les métiers

Impacts du numérique sur les métiers

Numérique

 

En 1987, le prix Nobel d’économie Robert Solow démontra qu’aux Etats-Unis, les investissements dans les nouvelles technologies de l’information et de la communication n’étaient pas à l’origine des gains de productivité de l’époque. Bien que le progrès technique insufflé à cette époque ait marqué un véritable tournant dans la vie de tous, il n’a pas eu l’effet des premières révolutions industrielles et technologiques.

Néanmoins, les technologies de l’information n’ont cessé d’évoluer depuis et ont désormais des impacts variés sur l’ensemble de notre environnement. A tel point que l’on se demande si nous ne vivons pas la fin du paradoxe de Solow. En effet, une étude de l’Information Technolgy and Innovation Foundation (ITIF) datant de 2007[1] met en évidence la croissance parallèle de la productivité et le développement des nouvelles technologies au sein des entreprises.

Aujourd’hui, nous pouvons chacun citer un exemple d’apport bénéfique dans la réalisation de nos tâches quotidiennes au travail. Dès lors, il convient de se demander quels sont les effets de cette transformation numérique sur les métiers et les compétences.

Ces changements sont-ils toujours bénéfiques ? Impactent-ils également les différents secteurs d’activités ? Quelles sont les compétences indispensables à maîtriser ? Ce sont autant de questions soulevées par la digitalisation du marché du travail et qu’il convient d’étudier.

 

Des métiers de plus en plus digitalisés

Quelle que soit l’entreprise, les fonctions les plus impactées par le numérique sont le marketing, les ressources humaines et la finance. Selon une étude IDC France pour Microsoft (2014)[2], le numérique impactera à 84% les compétences des employés, à 66% selon les directions marketing et à 64% pour les directions financières.

Les ressources humaines ont un avis plus prononcé car cette entité est au cœur de cette transformation et la constate au quotidien, bien que seulement 47% de ces collaborateurs pensent être impactés par la numérisation dans le futur. L’étude met en avant également un paradoxe des directions financières : elles sont le plus exposées à l’explosion de données et aux impacts de la digitalisation mais sont en retard en ce qui concerne la mise en place de nouveaux métiers.

Tous ces changements ont induit l’apparition de nouveaux métiers, à l’instar des « Data Scientists », « Community Managers », « Chief Data Officers » ou encore « Data Protection Officers », notamment concernant les données financières des entreprises. De manière générale, la part des salariés disposant de compétences numériques passera de 37% en 2014 à 59% en 2019 selon la même étude.

 

Une modification des compétences

En termes de compétences personnelles, une étude d’Econsultancy [3] montre quelles qualités avoir face à la transformation numérique :

L’adaptation au changement, être réactif face au repérage de nouvelles opportunités ainsi qu’être curieux, passionné et ouvert aux nouveautés sont les trois principales sources d’efficacité dans un monde professionnel qui change. Sont aussi soulignées les compétences à acquérir à court-terme pour les entreprises. 59% des personnes consultées accordent de l’importance à l’orientation client, 51% à la bonne gestion des données et 44% à la maîtrise des différents canaux de partage d’information.

 

Un autre effet de la digitalisation est l’obsolescence rapide des compétences des employés. La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences ainsi que la formation sont dès lors des enjeux au cœur des transformations des métiers afin que les collaborateurs soient à jour dans les compétences nécessaires à la réalisation de leur travail. Selon David-Julien Rahmil [4], au-delà des compétences, ce sont les métiers qui sont aujourd’hui dépassés par la transformation numérique. Dès lors, les emplois moyennement qualifiés deviennent de plus en plus intellectuels et ceux faiblement qualifiés sont remplacés par des outils numériques.

 

Néanmoins, si l’ensemble des professions subissent les effets des changements numériques, les métiers spécialisés dans ce domaine évolue encore plus vite. En cela, des tensions apparaissent sur le marché du travail où les nouveaux entrants hyper qualifiés ne sont pas au fait des dernières tendances relatives à leur profession. Le baromètre des métiers du numérique mis en place par Cap Digital et Multiposting [5] souligne cette tendance en se concentrant sur le cas des développeurs (développeurs web, webdesigners…) : dans les dix technologies qu’ils maîtrisent, la plupart sont des technologies anciennes et en retard par rapport à ce qu’il peut se faire par ailleurs.

 

Le bonheur au travail passe par le numérique

Enfin, dans un récent reportage [6], étaient présentés plusieurs jeunes travailleurs montrant leur mode de vie et de travail, révélateur des nouvelles pratiques professionnelles. Espaces de co-working, télétravail ou encore espaces aménagés en entreprise (corpoworking), toutes ces possibilités ont été rendues possibles par les technologies de l’information. Nombre d’emplois peuvent aujourd’hui être réalisés à distance et participent au bonheur des salariés, les délestant du poids des horaires fixes et contraignants. Ce nomadisme et la flexibilité des horaires de travail font partie intégrante des envies des employés de nos jours.

 

 

 Auteur : Alexandre MAUROUX

 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

1. R. D. Atkinson & A. S. McKay, Digital Prosperity : Understanding the Economic Benefits of the Information Technology Revolution, Information Technology and Innovation Foundation, 2007, 78p., http://www.itif.org/files/digital_prosperity.pdf

2. Les nouveaux visages de l’entreprise numérique, IDC France – Microsoft, 2014

3. D. Moth, The Context of Digital Transformation : Structures, Skills and More, Econsultancy Blog, 2015, https://econsultancy.com/blog/66185-the-context-of-digital-transformation-structures-skills-more/ 

4. D.-J. Rahmil, Travail et numérique : Quel est l’effet du numérique sur les métiers et les compétences ?, Digital Society Forum, http://digital-society-forum.orange.com/fr/les-forums/279-quel_est_leffet_du_numerique_sur_les_metiers_et_les_competences

5. Baromètre des métiers du numérique, Multiposting – Cap Digital, 2014, 7p., http://www.capdigital.com/wp-content/uploads/2015/01/barometre_7pages.pdf

6. Tout compte fait, Le bonheur au travail, émission n°21 du 27/06/2016, France 2, 50 minutes, http://www.france2.fr/emissions/tout-compte-fait/diffusions/27-02-2016_462849